Envie de participer ?

KEMP-AIR PARACHUTISME

VOTRE SAUT EN PARACHUTE TANDEM A GUISCRIFF au : 06 67 88 03 09 ou jeflm@orange.fr

01

janv. 2021

Infos de fin de saison..

Publié il y a 8 mois par jump29

Scaër. L’école de parachutisme fait son bilan de fin d’année En première place de la compétition en cette fin d’année, l’école de parachutisme de Scaër (Finistère) est aussi en déficit financier. Elle accuse une diminution des sauts avec un total de 1 800, soit 200 de moins qu’en 2019. Les compétiteurs du club de parachutisme de Scaër (Finistère) sont tous montés sur la marche la plus haute du podium des compétitions régionales, cet automne. Après une saison en demi-teinte sur la participation des élèves en formation, l’école de parachutisme de Scaër (Finistère), basée à Keranna (aérodrome Bretagne Atlantique Guiscriff-Scaër), accuse une légère diminution des sauts avec un total de 1 800, soit 200 de moins que 2019. L’école, cependant, affiche des résultats encourageants dans les compétitions régionales. L’équipe locale, avec ses quatre titulaires et ses trois remplaçants, constitue le plus gros groupe de compétition au niveau régional et national. Sur la plus haute marche du podium Cette année 2020 a vu le club de Scaër monter sur la plus haute marche du podium en finissant respectivement à la première place en individuel et par équipe. Jean-François Le Mat, de Scaër, prend la première place en individuel et reprend son titre de champion de Bretagne qu’il avait perdu en 2019. L’équipe de Scaër, constituée de Lionel Mignon, directeur technique ; d’Hervé Coz, compétiteur et pilote de l’école, Daniel Chevalier, compétiteur et président du club de Quimper ; Jean-François Le Mat, compétiteur et adjoint aux associations de Scaër, finissent sur la première place par équipe au championnat de Bretagne. Le nombre d’équipes inscrites à la Ligue de Bretagne de parachutisme et qui participent régulièrement au Championnat de Bretagne est de l’ordre de dix (Lorient, Rennes, Laval, Saint-Nazaire, Saint-Brieuc, Vannes, Nantes, Brest, Quimper et Scaër). La saison a été marquée d’une part par le Covid-19, et d’autre part, des problèmes techniques liés à un incident matériel au décollage avec la collision avec un chevreuil. L’école de Scaër envisage de mettre en place une souscription volontaire sous forme de dons pour combler le déficit dû à la diminution des sauts, des cotisations des membres et des frais occasionnés par la collision avec le chevreuil. « Quelques bénévoles œuvrent toute l’année pour gérer, entretenir et trouver des fonds pour le bon fonctionnement de l’école. Nous avons non seulement à garantir une prestation de qualité au nouveau venu, mais également à assurer une sécurité exemplaire dans le matériel que nous mettons à disposition, que ce soit dans l’entretien des parachutes que de l’avion », précise Jean-François Le Mat. Renseignements : Jean-François Le Mat, tél. 06 67 88 03 09 ou jeflm@orange.fr. Site de l’école de parachutisme Bretagne Atlantique : sportsregions.fr.

Commentaires